Institut Roscosmos: plus de 45% des rencontres dangereuses dans l’espace se produisent avec les satellites StarLink de SpaceX

Les objets spatiaux. Cette « carte » prend en compte l’orbite géostationnaire. Plus de 45% des rencontres dangereuses en orbite se produisent avec les satellites américains SpaceX Starlink, selon les documents de l’institut scientifique principal de Roscosmos, TsNIIMash, présentés au forum Army-2022. Selon ces données, un total de 10,2 mille rencontres dangereuses en orbite ont été enregistrées…

Lire la suite

Sergueï Koblov sur les débris spatiaux

Sergueï Koblov, DG du TsNIIMash ©TsNIIMash. Le directeur général de l’Institut central de recherche en génie mécanique (le célèbre TSNIIMash qui fait partie Roscosmos), Sergueï Koblov, dans une interview avec le journal Izvestia,  a parlé de la protection de la station orbitale contre les fragments d’engins spatiaux, du suivi des astéroïdes et des comètes potentiellement dangereux…

Lire la suite