Entraînement au rendez-vous manuel avec l'ISS pour l'équipage principal.

Entraînement au rendez-vous manuel avec l'ISS pour l'équipage principal.

À la veille des lancements spatiaux à Baïkonour, les journalistes ont généralement eu la possibilité de communiquer avec les équipages de la prochaine expédition vers la Station spatiale internationale et ont été invités à interroger les cosmonautes et les astronautes.

Depuis plus d'un an maintenant, la situation épidémiologique oblige à rechercher de nouveaux formats d'événements ou à introduire des restrictions.

Aujourd'hui, un jour dans la vie des équipages de l'ISS-65, une semaine avant le lancement, on peut seulement la suivre grâce aux photographes et aux opérateurs travaillant dans les entreprises de l'industrie spatiale, qui sont maintenant au cosmodrome.

Actuellement, l'équipage principal des cosmonautes de Roscosmos Oleg Novitsky, Pyotr Doubrov et l'astronaute de la NASA Mark Vande Hei se préparent pour le vol. Les cosmonautes de Roscosmos Anton Shkaplerov, Oleg Artemyev et l'astronaute de la NASA Anne McClain sont leurs remplaçants.

Ce 3 avril 2021, ils se sont entraînés au rendez-vous manuel du vaisseau spatial Soyouz MS avec la Station spatiale internationale sur un stand polyvalent fonctionnel, et ont suivi une formation sur la documentation de bord du vaisseau spatial habité Soyouz MS-18.

Se préparant aux effets du vol spatial, les équipages se sont également entraînés sur le fauteuil d'accélération Coriolis et ont participé à un entraînement hémodynamique sur une table basculante selon un certain schéma développé au TsPK Yu.A. Gagarine. Une grande attention est portée à l'entraînement physique: sous la supervision de médecins, cosmonautes et astronautes s'entraînent sur un tapis roulant et un vélo ergomètrique, travaillent sur des simulateurs de force et font de l'entraînement physique général. Ils consacrent leur temps libre à jouer aux échecs, aux dames, au tennis de table, aux fléchettes et au billard.

Les équipages suivent strictement les traditions d'avant-vol, dont l'une est associée à l'allée des cosmonautes. Celui qui va voler pour la première fois plante un arbre. Et les cosmonautes et astronautes qui ont déjà volé depuis Baïkonour arrosent symboliquement leur arbre, planté juste avant leur précédent vol.

Très bientôt ils visiteront une dernière fois leur vaisseau spatial avant qu'il soit assemblé avec le reste du lanceur.

Retour sur la journée de samedi en photos commentées ci-dessous.

Source et crédits photographiques: TsPK/Roscosmos

Révision sur la documentation de bord. Une table a été ajoutée pour éloigner l'instructeur par rapport à la situation sanitaire habituelle.

Révision sur la documentation de bord. Une table a été ajoutée pour éloigner l'instructeur, comparé à la situation sanitaire habituelle.

Détente pour Anton Schkaplerov et Anne McClain.

Détente pour Anton Schkaplerov et Anne McClain.

Jeu d'échecs pour Mark Vande hei et Pyotr Doubrov.

Jeu d'échecs pour Mark Vande Hei et Pyotr Doubrov.

Oleg Artemyev et Oleg Novitsky font équipe au tennis de table.

Oleg Artemyev et Oleg Novitsky font équipe au tennis de table.

L'épreuve hémodynamique sur la table basculante.

L'épreuve hémodynamique sur la table basculante pour Oleg Novitsky et Pyotr Doubrov.

Les équipage se rendrent dans l'Allée des cosmonautes.

Les équipage se rendent dans l'Allée des cosmonautes. On remarque que le printemps n'est pas encore arrivé à Baïkonour si on en juge par les arbres: pas la moindre feuille encore.

Pyotr Doubrov plante son arbre.

Pyotr Doubrov plante son arbre à côté de celui de Sergueï Koud-Sverchkov, actuellement sur l'ISS.

Pose photographique des équipages de Soyouz MS-18.

Pose photographique des équipages de Soyouz MS-18.

Oleg Novitsky arrose son arbre planté en 2012.

Oleg Novitsky arrose son arbre planté en 2012.

Mark Vande Hei arrose son arbre planté juste avant son premier vol en 2017.

Mark Vande Hei arrose son arbre planté juste avant son premier vol en 2017.

La traditionnelle photo au monument installé sur le bord du Syr-Darya.

La traditionnelle photo au monument installé sur le bord du Syr-Darya.