On aime tellement le lanceur Soyouz, avec son look particulier, qu'on aura un petit pincement au cœur quand son remplaçant prendra sa place...

Ce n'est pas tout de suite et probablement pas avant la fin de la décennie mais quand même...

La phase de conception de la fusée Amour se terminera en septembre. Cela a été annoncé samedi dans le programme "Big Space" sur la chaîne "Roscosmos-TV" par le directeur exécutif de Roscosmos pour des programmes prometteurs et scientifiques Alexandre Bloshenko.

"L'étape de la conception préliminaire se termine approximativement en septembre, c'est-à-dire qu'à l'automne, nous comprendrons l'apparence du lanceur, l'apparence de l'infrastructure au sol. Encore une fois, nous prévoyons de le rendre léger, simple, fiable et, je ne dirai pas bon marché, mais économiquement justifié, rentable", a indiqué Bloshenko.

Il a souligné qu'en raison de l'aspect réutilisable du premier étage, il est prévu de réduire le coût du service de lancement.

En fait, Amour deviendra l'héritier de la fusée Soyouz, a noté Bloshenko.

"C'est environ 12 tonnes en orbite basse dans un lancement unique et 10,5 tonnes dans une version réutilisable, avec la récupération du premier étage ", a-t-il dit.

Selon le directeur exécutif de Roscosmos pour les programmes et la science prometteurs, si vous comptez simplement le nombre de pièces d'unités d'assemblage, d'éléments, alors dans Soyouz-2 il y en a 4,5 milles, et dans l'Amour, il y en a environ 2 milles. Simplicité, fiabilité, coût, a-t-il souligné.

Auparavant, il a été signalé que chaque année à partir de 2030, au moins 13 à 14 lancements de la fusée Amour avec un étage de retour sont attendus.

Roscosmos et le Progress RCC ont signé en octobre de l'année dernière un contrat pour le développement d'une conception préliminaire d'un complexe de fusée spatiale avec le premier étage réutilisable alimentée au méthane. La fusée recevra un premier étage récupérable et sera lancée depuis le cosmodrome de Vostochny dans la région de l'Amour. En février, Dmitry Baranov, directeur général du Progress Rocket and Space Center (qui fait partie de Roscosmos), a déclaré aux journalistes que la conception préliminaire du lanceur de méthane Amur devrait être achevée au troisième trimestre de 2021.

Amour avec un étage réutilisable pourra lancer jusqu'à 10,5 tonnes de charge utile en orbite terrestre basse contre 8,5 pour les fusées de la série Soyouz-2.

Source: TASS

Le lanceur Amour selon sa conception préliminaire ©Roscosmos.