Drapeaux OneWeb, Britannique et Indien

Lors de la dernière réunion avec les actionnaires de la société britannique OneWeb en avril, les dirigeants de Roscosmos ont accepté de préparer des propositions les uns pour les autres et ont exprimé leur volonté de poursuivre le programme de lancement, a déclaré le chef de Roscosmos Dmitry Rogozine aux journalistes.

"Nous n'avons pas encore une image complète de la conception des nouveaux appareils de OneWeb. Nous savons qu'ils seront différents, peut-être qu'ils seront fabriqués dans une autre usine. La deuxième génération sera plus massive, et deuxièmement, les dimensions de ces dispositifs seront différents. Il n'y a pas encore d'informations techniques. Mais nous avons tenu une réunion le 9 avril à Baïkonour avec les principaux actionnaires de cette société, la direction et avons convenu que nous préparerions des propositions pour nous rencontrer à mi-chemin. Nous avons offert nos services à poursuivez la campagne de lancement», a déclaré le chef de la société d'État, répondant à une question sur les nouveaux contrats avec OneWeb.

Dans le même temps, Rogozine a ajouté que le lundi 26 avril, un lot d'engins spatiaux OneWeb sera lancé depuis le cosmodrome de Vostochny. Ensuite, un autre, "environ 6-7 lancements" sont prévus. Le directeur de Roscosmos a également noté que l'année dernière, l'entreprise avait eu des problèmes et qu'elle "doit maintenant avoir une chance de reprendre son souffle".

Les six premiers satellites OneWeb ont été lancés en orbite depuis le cosmodrome de Kourou sur une fusée Soyouz-ST le 28 février 2019. 34 appareils ont été lancés depuis Baïkonour le 7 février 2020 et le même nombre le 21 mars. Pour la première fois, des satellites OneWeb ont été lancés depuis le cosmodrome de Vostochny en décembre 2020 (36 véhicules), le 25 mars, 36 autres satellites ont été lancés à partir de là. Au total, la société prévoit de déployer environ 600 satellites en orbite proche de la Terre.

L'accord mis à jour de OneWeb avec Arianespace prévoit le lancement de 16 fusées russes Soyouz à partir des cosmodromes Kourou, Vostochny et Baïkonour de 2020 à 2022. Chaque lancement permet de mettre en orbite 34 à 36 véhicules.

Sources: TASS et OneWeb