Une nouvelle fois le vaisseau Soyouz MS-18 va être déplacé de son stand de préparation, mais cette fois-ci il restera à l'horizontale car il sera déposé sur l'adaptateur.

Une nouvelle fois le vaisseau Soyouz MS-18 va être déplacé de son stand de préparation, mais cette fois-ci il restera à l'horizontale car il sera déposé sur l'adaptateur, ici en gris. Noter l'autocollant en l'honneur du 60ème anniversaire du vol de Gagarine sur la coiffe.

À Baïkonour, la préparation avant le lancement du véhicule de transport habité Soyouz MS-18 se poursuit dans le cadre du programme des 65e et 66e expéditions principales vers la Station spatiale internationale.

Aujourd'hui des spécialistes d'Energuya et des entreprises spécialisées de Roscosmos ont réalisé un ensemble d'opérations visant à réaliser la liaison entre Soyouz MS-18 et le compartiment de transition (PxO ou adaptateur) du troisième étage du lanceur. Le PxO fait partie du composite supérieur et assure la connexion mécanique du vaisseau spatial avec la coiffe, ainsi que l'intégration de l'interface de commande Soyouz MS-18 dans le système de contrôle embarqué du lanceur Soyouz-2.1a.

Ci-dessous une série d'images commentées de l'opération qui nous donne en plus à voir l'état apparent d'avancement de la préparation du module Naouka installé dans le même salle du MIK 254.

Sources et crédits photographiques: Energuya/TsENKI/Roscosmos

Vue générale de la salle principale du MIK 254.

Vue générale de la salle principale du MIK 254. Soyouz MS-18 est "en l'air", soulevé par un pont roulant. A gauche le module Naouka: on peut voir qu'il porte une partie de ses protections thermiques beiges. Entre Soyouz et Naouka, l'adaptateur blanc est destiné à ce dernier pour son lancement sur Proton-M. En haut de l'image le berceau gris destiné à la mise sous coiffe de Naouka. Les deux parties de cette coiffe attendent un peu plus loin. En haut à droite la coiffe de Soyouz MS-18.

Une autre vue similaire du MIK 254.

Une autre vue similaire du MIK 254. On voit en plus les deux cargos Progress en attente.

D'un autre point de vue: toujours Soyouz MS-18 dans "en l'air".

D'un autre point de vue: toujours Soyouz MS-18 dans "en l'air". Cette fois-ci on voit l'avant du module Naouka avec son système d'arrimage.

Soyouz MS-18 est provisoirement posé sur un portique facilitant le travail "sous" ou "à l'arrière" du véhicule.

Soyouz MS-18 est provisoirement posé sur un portique facilitant le travail "sous" ou "à l'arrière" du véhicule.

Le personnel travaille à la préparation de l'arrière du véhicule.

Le personnel travaille à la préparation de l'arrière du véhicule. Les opérations sont filmées ou photographiées.

Mise en place des panneaux d'isolation du module de propulsion.

Mise en place des panneaux d'isolation du module de propulsion. Cette partie du vaisseau ne sera plus (ou difficilement) accessible une fois l'adaptateur fixé.

Le vaisseau est déposé sur le compartiment d'adaptation.

Le vaisseau est déposé sur le compartiment d'adaptation.

La coiffe (à droite) est prête pour la prochaine étape au cours de laquelle elle sera mise en place.

La coiffe (à droite) est prête pour la prochaine étape au cours de laquelle elle sera mise en place.

Le vaisseau et son adaptateur sont remis en place sur le stand.

Le vaisseau et son adaptateur sont remis en place sur le stand.