Les travaux de (re-)construction du complexe de lancement, destiné aux fusées porteuses Soyouz-5 à Baïkonour, commenceront cet été. Cela a été annoncé par le directeur général de Roscosmos Dmitry Rogozine.

"Au printemps, la conception de la reconstruction de la rampe de lancement à Baïkonour prendra fin et les travaux débuteront cet été", a écrit Rogozine en réponse à l'un des commentaires sur Soyouz-5 sur sa page Twitter .

Selon le responsable de Roscosmos, la fusée volera "à l'heure", précisant que les essais en vol commenceront dans 2,5 ans.

En 2018, un protocole a été signé pour modifier l'accord des gouvernements du Kazakhstan et de la Russie sur la création du complexe Baiterek à Baïkonour en date du 22 décembre 2004. Il définit les obligations des parties au projet, le retrait du bail et le transfert au côté kazakh des infrastructures spatiales au sol du complexe Zenit-M pour la modernisation.

Le Kazakhstan est responsable de la création d'infrastructures au sol grâce à la modernisation du complexe de missiles Zenit-M. La Russie développe des fusées porteuses Soyouz-5 et Soyouz-6, qu'elle prévoit de lancer à partir de là. Le premier lancement est prévu pour le quatrième trimestre 2023. Le complexe de lancement sera nommé «pas de tir Nazarbayev» en hommage à l'ancien président Kazakh.

Source et crédit photographique: Dmitry Rogozine/Roscosmos

Le site de lancement Zenit à Baïkonour dont l'adaptation au nouveau lanceur Soyouz-5/Irtisch va débuter à Baïkonour.

Vue de drone du site de lancement Zenit à Baïkonour dont l'adaptation au nouveau lanceur Soyouz-5/Irtisch va débuter à Baïkonour. Image d'archives.