Angara-A5 peut livrer un observatoire ou un atterrisseur sur la Lune

Le lanceur Angara-A5 lors de son premier décollage depuis Vostochny. Le lanceur lourd Angara-A5 deviendra le principal « camion » spatial pour acheminer notamment un grand observatoire astronomique ou un véhicule d’atterrissage sur la Lune, ainsi que des vols vers Mars ou Vénus. Cette opinion a été exprimée dans une interview accordée à la chaîne…

Lire la suite

La Douma d’Etat pourrait ratifier l’accord avec la Chine sur la création de la station lunaire le 15 mai

Lors d’une réunion plénière le 15 mai, la Douma d’État envisage de ratifier un accord avec le gouvernement chinois sur la coopération pour la création d’une Station scientifique lunaire internationale (ILRS). Cela découle du projet de résolution sur le calendrier d’examen par les députés des questions en mai, publié dans la base de données de la…

Lire la suite

Deux exemplaires de Luna-27 coûteront seulement un tiers plus cher qu’un seul

La sonde automatique Luna-27. Image d’artiste. Deux engins Luna-27 ne coûteront que 30 à 35 % de plus qu’un. C’est ce qu’a rapporté à TASS le directeur scientifique de l’Institut de recherche spatiale de l’Académie des sciences de Russie, directeur scientifique de la première étape du programme lunaire, l’académicien Lev Zelyony. « La production du deuxième…

Lire la suite

Roscosmos étudie la proposition de créer deux exemplaires de Luna-27

Le plan spatial lunaire russe ajusté après l’échec de Luna-25. Roscosmos envisage une proposition de l’Académie des sciences de Russie visant à créer deux vaisseaux spatiaux Luna-27 afin d’augmenter la fiabilité.  C’est ce qu’a annoncé le chef de Roscosmos, Youri Borissov. « L’Académie [russe] des sciences a proposé de fabriquer deux satellites – Luna-27a et Luna-27b…

Lire la suite

Tchernychenko: « Une entrée en vigueur rapide de l’accord sur l’ILRS »

Vice-Premier ministre de la Fédération de Russie Dmitri Chernyshenko. La Russie et la Chine visent une entrée en vigueur rapide de l’accord sur la création d’une station lunaire internationale. Le vice-Premier ministre russe Dmitry Tchernychenko en a parlé aux journalistes en marge de la réunion de la commission intergouvernementale russo-chinoise chargée de préparer les réunions…

Lire la suite

La commission gouvernementale a approuvé la ratification de l’accord sur la création d’une station lunaire avec la Chine

Le guide pour les partenaires potentiels de la Station Lunaire Internationale. La Commission gouvernementale chargée des activités législatives a approuvé la ratification de l’accord de coopération entre la Fédération de Russie et la République populaire de Chine pour la création d’une Station lunaire scientifique internationale. RBC le rapporte en référence à un document à la…

Lire la suite

L’IMBP commencera ses travaux expérimentaux avec des analogues terrestres de la poussière lunaire en 2024

Sol rapporté de la Lune par le module de retour de Luna-16 (en 1970) au musée GeoKhi (Géo-chimie). L’Institut des problèmes médicaux et biologiques (IMBP) de l’Académie des sciences de Russie commencera à mener des études expérimentales sur les analogues terrestres de la poussière lunaire en 2024.  Le chef de l’organisation, Oleg Orlov, l’a signalé…

Lire la suite

Présentation au TsPK d’un robot lunaire humanoïde

Le torse robotique lunaire au TsPK. Un centaure robotique avec un torse humanoïde sur une plate-forme à quatre roues, qui pourrait être utile pour explorer la Lune, a été présenté pour la première fois lors de la conférence sur les vols spatiaux habités, rapporte le correspondant de RIA Novosti. Le robot est présenté à l’exposition…

Lire la suite

Pas d’accélération du plan lunaire mais un double pour Luna-27

Le plan spatial lunaire russe ajusté après l’échec de Luna-25. Il n’y aura pas de « virage à gauche » [Accélération] dans le programme lunaire russe et le prochain lancement sur la Lune n’aura lieu que dans quatre ans. Cela est devenu connu grâce au plan actualisé des missions à venir, présenté lors du 14e symposium international…

Lire la suite

L’une des expériences Luna-25 pourrait être réalisée sur l’engin chinois Chang’e-7.

Image d’artiste de Luna-27. Le dispositif Lunar Dust Monitoring, qui devait être utilisé lors de la mission Luna-25, pourrait être envoyé vers le satellite naturel de la Terre à bord du vaisseau spatial chinois Chang’e-7. C’est ce qu’a rapporté à TASS le directeur scientifique de l’Institut de recherche spatiale (IKI) de l’Académie des sciences de…

Lire la suite