Le calendrier de la construction de la station russe ROS approuvé par Roscosmos et 19 DG des entreprises sous-traitantes

Les documents à la signature.

Les documents à la signature.

Aujourd'hui 2 juillet, le chef de la société d'État Roscosmos, Youri Borissov, a approuvé le calendrier général de création de la station orbitale russe.

Le document a également été signé par 19 directeurs généraux des principales entreprises de coopération.

Le calendrier comprend non seulement la conception et la fabrication de modules de station, mais également la réalisation d'essais en vol d'un navire de transport habité de nouvelle génération [PTK Orël], la création de lanceurs et d'infrastructures spatiales au sol, ainsi que le travail des instituts scientifiques de l'industrie. pour soutenir le projet.

Le déploiement de la station devrait débuter avec le lancement du module scientifique et énergétique [NEM] en 2027. Dans le cadre de la mise en œuvre du projet fédéral, il est prévu de créer le noyau de la station à partir de quatre modules lancés en orbite d'ici 2030 : scientifique et énergétique (NEM-ROS), hub universel (OuOuM), passerelle (ShM) et base (BM) [en russe: научно-энергетического (НЭМ-РОС), универсального узлового (УУМ), шлюзового (ШМ) и базового (БМ)]. Dans un deuxième temps, entre 2031 et 2033, il est prévu d'agrandir la station en connectant deux modules cibles (TsM1 et TsM2) [en russe: целевых модулей (ЦМ1 и ЦМ2)].

Aujourd'hui également, des contrats gouvernementaux ont été signés pour réaliser des travaux de développement sur la création du complexe spatial ROS et d'un complexe spatial avec un navire de transport habité et un lanceur lourd Angara au cosmodrome de Vostochny.

Le 20 mars 2024, Denis Manturov, alors vice-président du gouvernement de la Fédération de Russie - Ministre de l'Industrie et du Commerce de la Fédération de Russie, a approuvé le passeport du projet fédéral "Création du complexe spatial de la Fédération de Russie. station orbitale". Le montant total prévu du financement du projet est de 608,9 milliards de roubles.

La création de la station orbitale russe permettra :

  • assurer la poursuite ininterrompue du programme habité russe, compte tenu de la fin de la participation de la Fédération de Russie au projet de Station spatiale internationale ;
  • résoudre les problèmes de développement scientifique et technologique, d'économie nationale et de sécurité nationale qui ne sont pas disponibles sur le segment russe de la Station spatiale internationale en raison des limitations technologiques et des termes des accords internationaux ;
  • accroître la compétitivité des systèmes spatiaux habités nationaux ;
  • la station sera utilisée comme plate-forme pour tester les technologies spatiales.

Source et crédits photographiques: Roscosmos

Igor Ozar (DG d'Energuya) signe le document avec Alexandre Ivanov (DG adjoint de Roscosmos) sous les yeux de Youri Borissov.

Igor Ozar (DG d'Energuya) signe le document avec Alexandre Ivanov (DG adjoint de Roscosmos) sous les yeux de Youri Borissov.

Alexandre Ivanov (DG adjoint de Roscosmos).

Alexandre Ivanov (DG adjoint de Roscosmos).

Youri Borissov.

Youri Borissov.

Les représentants des entreprises co-exécutrices et des concepteurs en chef.

Les représentants des entreprises co-exécutrices et des concepteurs en chef. Entre-autres on reconnaît les chefs du TsPK, de l'IMBP, d'Energuya, de Khrounichev mais aussi les chefs du développement du NEM-ROS, du PTK et de ROS.

Youri Borissov.

Youri Borissov.