L’infrastructure pour les lancements de la fusée « Korona » réutilisable pourrait apparaître à Vostochny

Une représentation d'artiste de la fusée Korona.

Une représentation d'artiste de la fusée Korona. Image d'archive.

L'infrastructure du futur [hypothétique] lanceur retournable Korona pourrait apparaître au cosmodrome de Vostochny.

C'est ce qu'a déclaré le chef de Roscosmos, Youri Borissov, lors de l'ouverture du programme de formation préliminaire des cosmonautes, créé par l'Institut de l'aviation de Moscou (MAI) en collaboration avec le Centre de formation des cosmonautes (TsPK, partie de Roscosmos).

"Je pense qu'à l'avenir, peut-être, nous "atterrirons" là-bas (à Vostochny - ndlr TASS) et Korona est une fusée que nous développons au Centre de recherche de Makeyev", a déclaré Borissov.

En février 2023, Vladimir Degtyar, directeur général du Centre de recherche d'État de Makeev, a annoncé que l'entreprise commencerait cette année des travaux de recherche sur la création d'un lanceur retournable à un étage « Korona ». Selon lui, la fusée aura un coût de lancement d'une charge utile en orbite extrêmement faible et la fréquence de son utilisation sera jusqu'à 100 fois supérieure.

"Korona" pourra non seulement lancer une cargaison, mais aussi la ramener sur Terre, et également être utilisée pour faire le plein et réparer des objets en orbite. Pour les lancements et les atterrissages, il est prévu d'utiliser une rampe de lancement et d'atterrissage simplifiée et un système de ravitaillement sans pilote. La masse de lancement de la fusée sera d'environ 300 tonnes, la masse de la charge utile mise en orbite atteindra 6 tonnes si elle est lancée depuis le territoire de la Fédération de Russie.

Source: TASS; Crédit graphique: Makeyev/Roscosmos