Lanceur Start-1M: jusqu’à 500 Kg en orbite basse

Une image d'artiste d'un missile Topol en Sibérie orientale.

Une image d'artiste de missiles Topol en Sibérie orientale.

Le lanceur de conversion de classe légère (LV) Start-1M, créé à l'Institut de génie thermique de Moscou (MIT) sur la base du missile balistique intercontinental (ICBM) Topol-M, sera capable de lancer une charge utile pesant jusqu'à 500 kg dans orbite terrestre basse.

Une source de l'industrie des fusées et de l'espace l'a signalé à TASS.

"Le lanceur Start-1M sera capable de lancer une charge utile pesant jusqu'à 500 kg en orbite terrestre basse ; ses lancements devraient être effectués depuis le cosmodrome de Vostochny, où ses prédécesseurs, le lanceur Start-1, ont déjà été lancés. " a-t-il dit.

TASS n'a pas de confirmation officielle de ces informations.

Le 12 avril, Denis Mantourov, vice-Premier ministre et chef du ministère de l'Industrie et du Commerce de la Fédération de Russie, a annoncé que le premier lancement du lanceur de conversion Start-1M était prévu pour 2026.

Le prédécesseur du lanceur Start-1M, le lanceur Start-1, a été créé sur la base de l'ICBM Topol. De 1993 à 2006, 7 lancements de Start-1 ont été effectués: deux depuis le cosmodrome de Plesetsk, cinq depuis le cosmodrome de Svobodny (aujourd'hui Vostochny).

[KN: Bien sûr ce n'est pas un nouveau lanceur puisque comme expliqué plus haut il a été reconverti à partir du missile intercontinental Topol (à la manière du SS-20 Dniepr utilisé un temps depuis Baïkonour). Mais puisqu'il n'est plus en fonction depuis 2023, les Russes peuvent l'utiliser pour lancer des satellites de taille moyenne (meilleur usage d'un engin de guerre!), bien sûr avec des modifications adaptées aux satellites. Pourquoi depuis Vostochny? Parce que comme indiqué aussi plus haut il a déjà été lancé depuis ce site lorsque celui-ci se dénommait Svobodny (liberté en russe). Puisqu'il s'agit d'un missile mobile (ou de silo) il n'a pas besoin d'une lourde infrastructure de pas de lancement. Tout au plus une zone bétonnée où vient se placer le véhicule de transport et de lancement. Cette zone existait à Votochny (site 5), peut-être est-elle encore disponible... Svobodny a donc connu un destin incroyable: fermé en février 2007 il est recréé en novembre de la même année sous le nom de Vostochny.]

Sources: TASS; www.russianspaceweb.com et www.russianspaceweb.com; Crédit photographique: wikipedia