La météo sur Terre limite la possibilité de modifier la date de lancement de Bion-M n°2

Image d'artiste de Bion-M n°2.

Image d'artiste de Bion-M n°2.

Le lancement du satellite biologique « Bion-M » n°2 est prévu le 31 juillet 2024.

Si la date est décalée, le lancement pourra être effectué au plus tard le 31 août en raison des conditions météorologiques sur Terre. Le chef de l'Institut des problèmes médicaux et biologiques (IMBP) de l'Académie des sciences de Russie, Oleg Orlov, l'a déclaré lors d'une conférence de presse.

"Le lancement de Bion-M n°2 est actuellement prévu pour le 31 juillet. Il existe une certaine fenêtre propice au lancement. Tout ne dépend pas de nous, mais des personnes qui l'exploitent, c'est-à-dire des scientifiques des fusées. " Un décalage de la date de lancement est possible, mais "Nous ne souhaiterions pas que la date de départ soit reportée à une autre période pour des raisons organisationnelles et techniques. Comme nous serons confrontés à des rencontres avec des animaux pendant la période froide, il peut y avoir du vent et du froid." " C'est une question fondamentale pour nous", a souligné Orlov.

Selon le chef du Laboratoire des charges utiles cibles et des contrôles médicaux de l'Institut des problèmes biomédicaux de l'Académie des sciences de Russie, Vladislav Sedletsky, le 31 août est la date limite pour le lancement du biosatellite. 

"Le 31 août est la date limite pour laquelle nous sommes prêts en tant que directeurs du programme scientifique. Le vaisseau spatial, après un vol de 30 jours, atterrira dans la région d'Orenbourg. C'est-à-dire, dans ce cas, le 31 septembre. Si c'est plus tard, Il pourra faire froid. Les animaux et les insectes peuvent en ressentir un certain stress", a expliqué le spécialiste.

Il avait déjà été signalé que le lancement de Bion-M n°2 était prévu pour le troisième trimestre 2024. 1 500 mouches des fruits et 75 souris seront notamment envoyées sur le biosatellite. De plus, à l'aide de l'appareil, des plantes et des micro-organismes devraient être envoyés en orbite. L'appareil sera lancé sur une orbite à haute latitude en vue de la création ultérieure de la station orbitale russe (ROS).

"Bion" est une série de vaisseaux spatiaux domestiques destinés à la recherche biologique. Les scientifiques s’intéressent en particulier aux effets des radiations et de l’apesanteur sur les organismes vivants. Le premier appareil de ce type, appelé Kosmos-605, a été lancé en 1973. En 2013, le premier satellite de la série Bion-M a été mis en orbite. Ensuite, des souris, des gerbilles de Mongolie, des geckos, des escargots, des plantes et des colonies de divers micro-organismes ont visité l'espace.

Source: TASS; Crédit graphique: RKTs Progress/Roscosmos