Les “cinéastes” terminent leurs examens pour le vol de Soyouz MS-19

L'équipage principal: Youlia Peresild, Anton Shkaplerov et Klim Shipenko.

L'équipage principal: Youlia Peresild, Anton Shkaplerov et Klim Shipenko.

Les équipages ont changé de place aujourd'hui par rapport à hier.

Alors que l'équipage principal de l'ISS-66 passe un examen sur le simulateur du vaisseau spatial, leurs équipages de réserve sont testés sur le simulateur du segment russe de l'ISS. Si les deux équipages terminent avec succès les tâches, leur session d'examen peut être considérée comme terminée.

Et la semaine prochaine, les cosmonautes et les participants aux vols spatiaux se rendront à Baïkonour pour une formation préalable au lancement.

Aujourd'hui, le 9 septembre 2021, l'équipage principal de l'ISS-66, composé du cosmonaute de Roscosmos Anton Shkaplerov, des participants aux vols spatiaux Klim Shipenko et Youlia Peresild, ont passé un examen sur le vaisseau spatial Soyouz MS. La veille, ils ont accompli avec succès des tâches sur le simulateur du segment russe de la Station spatiale internationale et en ont reçu un cinq bien mérité.

Au cours de la formation, leur équipage a été confronté à un certain nombre de situations d'urgence : manque de communication entre les segments russe et américain de l'ISS, problèmes d'allumage du système d'alimentation en oxygène Electron, dysfonctionnement du dispositif d'assainissement de l'air, faux déclenchement du capteur de fumée. De plus, conformément à la liste des tâches figurant sur la carte d'examen, les instructeurs du Centre d'entraînement des cosmonautes (TsPK) ont présenté une situation d'urgence pour l'équipage principal de l'ISS-66 - la dépressurisation sur le segment russe de la station. Les participants à la formation à l'examen ont parfaitement accompli toutes les tâches.

Selon les résultats de l'examen sur le simulateur Soyouz MS, les remplaçants ont reçu une évaluation de 4,56. L'équipage de réserve de l'ISS-66 comprend le cosmonaute de Roscosmos Oleg Artemyev, les participants aux vols spatiaux Alexeï Doudine et Alyona Mordovina. Selon les experts, un examen sur un simulateur de vaisseau est plus difficile que sur un simulateur de station. Et le fait n'est même pas que les participants à la formation doivent enfiler une combinaison spatiale et travailler pendant des heures dans des conditions exiguës:

« La différence réside dans le dynamisme de réalisation des tâches. Si nous « vivons » une journée type sur le simulateur du segment russe de l'ISS, alors dans le processus des examens sur le vaisseau spatial, le temps semble être comprimé. Nous devons réagir rapidement aux situations d'urgence, comprendre comment elles vont évoluer et prendre des décisions rapidement. Cela s'applique également à la mise en orbite du vaisseau spatial, à son approche de la station et à sa descente vers la Terre. Tout en une seule séance d'entraînement », a expliqué Oleg Kononenko, chef adjoint du Centre d'entraînement des cosmonautes, commandant du détachement des cosmonautes de Roscosmos.

Lors de l'entraînement à bord du vaisseau Soyouz MS, l'équipage de réserve de l'ISS-66 a dû faire face à des problèmes tels qu'un dysfonctionnement de l'appareil analysant la pression partielle des mélanges gazeux, une défaillance du système informatique de bord, et a donc dû passer en mode manuel lors du vol autour de la station. Une autre situation anormale est la défaillance du capteur du mécanisme d'amarrage, c'est-à-dire que le vaisseau spatial s'est amarré à l'ISS, mais le système ne l'a pas reconnu. De plus, il y a eu une dépressurisation du système pneumatique du système de propulsion combiné, à la suite de quoi l'équipage a dû effectuer une descente urgente. Lors de la descente urgente, le moteur principal est tombé en panne, il a fallu l'éteindre et mettre en service les moteurs de réserve pour une descente vers la Terre en toute sécurité.

Le lancement du vaisseau spatial habité Soyouz MS-19 avec l'équipe de tournage du projet scientifique et pédagogique Challenge est prévu le 5 octobre 2021.

Sources et crédits photographiques: TsPK/Roscosmos

Klim Shipenko, le réalisateur du film.

Klim Shipenko, le réalisateur du film.

Youlia Peresild choisit l'épreuve.

Youlia Peresild choisit l'épreuve.

Et signe l'enveloppe.

Et signe l'enveloppe.

L'équipage principal devant la direction du TsPK au moment de choisir l'épreuve.

L'équipage principal devant la direction du TsPK au moment de choisir l'épreuve (de gauche à droite): Youri Gidzenko, Maxime Kharlamov, Oleg Kononenko et Alexandre Kaleri.

Youlia Peresild.

Youlia Peresild.

L'équipage de réserve: Alyona Mordovina, Oleg Artemyev et Alexeï Doudine.

L'équipage de réserve: Alyona Mordovina, Oleg Artemyev et Alexeï Doudine.

L'actrice Alyona Mordovina choisit l'enveloppe de l'épreuve.

L'actrice Alyona Mordovina choisit l'enveloppe de l'épreuve.

L'équipage de réserve.

L'équipage de réserve.

L'équipage de réserve.

L'équipage de réserve.

Alyona Mordovina.

Alyona Mordovina.

Oleg Kononenko, chef du détachement des cosmonautes de Roscosmos.

Oleg Kononenko, chef du détachement des cosmonautes de Roscosmos, et cosmonaute en activité.

Oleg Kononenko répond aux questions des journalistes.

Oleg Kononenko répond aux questions des journalistes.