Sergueï Ryzhikov dans la centrifugeuse de simulation de retour sur Terre en mode manuel.

Sergueï Ryzhikov dans la centrifugeuse de simulation de retour sur Terre en mode manuel.

La recherche post-vol avec la participation des cosmonautes commence sur leur site d'atterrissage.

Après un long séjour en orbite, il est difficile pour les membres d'équipage de marcher, de se tenir debout et de se déplacer. C'est à ce moment qu'il est important de réaliser la première partie de la recherche, permettant de tracer la dynamique de la restauration de l'efficacité fonctionnelle des cosmonautes, ce qui est extrêmement important pour la préparation des vols interplanétaires.

«Les travaux ont commencé presque aussitôt que l'équipage a quitté le véhicule de descente», a déclaré le commandant d'équipage de l'ISS-64, Sergueï Ryzhikov . «Après avoir passé le contrôle médical et déménagé dans la tente d'évacuation sanitaire, nous sommes devenus des participants à l'expérience de test sur le terrain, liée à la poursuite du développement des voyages dans le système solaire».

Les experts enregistrent les lectures des capteurs, tandis que les cosmonautes effectuent les actions les plus simples: ils marchent sur une surface plane, franchissent des obstacles, se lèvent d'une chaise. Les tests sont effectués plusieurs fois à des moments différents après le débarquement de l'équipage, mais, si possible, ils tentent d'organiser les premières recherches directement dans la tente ambulante, où les cosmonautes sont généralement déplacés par des porteurs. Une autre expérience, "Constellation-LM", est également appelée à créer une base scientifique et technique pour la mise en œuvre des travaux sur les programmes de vols vers la Lune, les vols interplanétaires et  des planètes du système solaire. Son objectif est d'évaluer les capacités d'opérateur des cosmonautes après de longs vols et la possibilité d'effectuer divers travaux.

La première étape de l'expérience Constellation-LM-21/22 avec la participation du cosmonaute de Roscosmos Sergueï Ryzhikov a eu lieu le 18 avril 2021 - le lendemain du retour de l'équipage de l'expédition ISS-64 sur Terre. Sergueï Koud-Sverchkov a rejoint son collègue un peu plus tard. Pour lui, "Constellation" est une nouvelle expérience, ainsi que d'autres recherches post-vol, car il n'avait auparavant pas effectué d'expéditions spatiales.

Les cosmonautes ont effectué les actions nécessaires en statique et en dynamique, à l'aide du simulateur de descente contrôlée de l'engin de transport habité Soyouz MS basé sur la centrifugeuse TsF-18. La possibilité d'atterrir à la surface d'une planète en mode manuel après un long vol a été évaluée.

«De retour à Star City, nous avons participé à l'expérience Constellation-LM, menée par le Centre de formation des cosmonautes [TsPK]. En pratiquant la descente dans une centrifugeuse, nous avons subi les mêmes charges que lors du retour sur Terre», a déclaré le cosmonaute de Roscosmos Sergueï Ryzhikov .

Au cinquième jour après le débarquement de l'équipage, des recherches dans le cadre de l'expérience Constellation-LM-21/22 ont été menées sur le simulateur Don-Soyuz. Les cosmonautes ont simulé le processus de contrôle de l'engin spatial tout en effectuant le mode d'amarrage manuel. La qualité de l'exécution des tâches assignées et l'état psychophysique des participants au test ont été évalués. Ces données sont également nécessaires aux spécialistes pour une utilisation ultérieure dans la prévision des activités des astronautes lors de vols plus longs.

Sources et crédits photographiques: TsPK/Roscosmos

Le simulateur en action.

Le simulateur en action.

Sergueï Ryzhykov sur l'écran de contrôle du simulateur.

Sergueï Ryzhikov sur l'écran de contrôle du simulateur.

Les opérateurs du simulateur surveillent la centrifugeuse et les actions du cosmonaute.

Les opérateurs du simulateur surveillent la centrifugeuse et les actions du cosmonaute.

Autre test : le rendez-vous manuel fictif avec l'ISS.

Autre test : le rendez-vous manuel fictif avec l'ISS.

Les contrôleurs surveillent l'activité du cosmonaute sur le simulateur de rendez-vous manuel.

Les contrôleurs surveillent l'activité du cosmonaute sur le simulateur de rendez-vous manuel.

Même programme pour Sergueï Koud-Sverchkov.

Même programme pour Sergueï Koud-Sverchkov.

Après la centrifugeuse, le simulateur DON-Soyouz pour Sergueï Koud-Sverchkov.

Après la centrifugeuse, le simulateur DON-Soyouz pour Sergueï Koud-Sverchkov.