En raison du retard pris par le développement du lanceur Ariane-6 et de son complexe de lancement, deux satellites du système de positionnement européen Galileo seront lancés début 2022 sur le lanceur Soyouz au lieu d'Ariane-6.

Le lancement de deux satellites de navigation européens Galileo devrait être effectué au premier trimestre 2022 avec la fusée porteuse russe Soyouz-ST au lieu d'Ariane 6, a déclaré une source de l'industrie des fusées et de l'espace à RIA Novosti.

En septembre 2017, un contrat a été signé pour le lancement de quatre véhicules Galileo avec deux lanceurs Ariane 6 entre fin 2020 et mi 2021. Le traité prévoyait l'utilisation de lanceurs Soyouz comme solution de repli. Plus tard, en raison du retard du premier lancement de l'Ariane 6, qui est désormais prévu pour le deuxième trimestre de 2022, l'un des deux lancements de Galileo a été reporté sur Soyouz et est actuellement prévu pour septembre 2021.

"Le deuxième lancement de deux satellites Galileo depuis le Centre Spatial Guyanais (Cosmodrome de Kourou. - Ndlr) a également été transféré de la fusée Ariane 6 vers Soyouz-ST et est prévu provisoirement en mars 2022", a indiqué la source.

En 2011-2016, 14 satellites du système de navigation mondial européen Galileo ont été mis en orbite par des fusées Soyouz. En 2016-2018, 12 autres satellites Galileo ont été lancés par trois fusées Ariane 5.

Source: RIA Novosti

Le lanceur Soyouz à Kourou.

Le lanceur Soyouz à Kourou. Image d'archives.