Soyouz MS-16 sous son parachute, photographié depuis un hélicoptère. Image d'archives.

RKK Energuya (une entreprise de Roskosmos) dépensera plus de 260 millions de roubles en 2021-2022 pour tester le système de parachute et les systèmes d'atterrissage du nouveau vaisseau spatial habité Orël, c'est ce qui découle de documents publiés sur le site Web des marchés publics.
"Fourniture de parachutages depuis l'hélicoptère Mi-26 des maquettes du véhicule de rentrée d'un navire de transport habité pour tester le système de parachute et les installations d'atterrissage", indiquent les documents.

Il est à noter qu'il est prévu de dépenser 262,5 millions de roubles pour ces travaux jusqu'en février 2022.

Auparavant, le concepteur en chef de l'Institut de recherche sur l'ingénierie du parachute (qui fait partie de la holding Tekhnodinamika de la société d'État de Rostec), Vladimir Kachalov, a déclaré à RIA Novosti que le système de parachute d'Orël serait plus fiable que celui du vaisseau spatial Soyouz. Il sera à plusieurs dômes, pas à un seul dôme comme sur le Soyouz, et comprendra trois parachutes principaux d'une superficie de 1,2 mille mètres carrés chacun. Dans le même temps, selon lui, le fonctionnement du système sur deux parachutes principaux (en cas de défaillance) sera considéré comme normal.

Le premier lancement d'essai du vaisseau spatial Orël est prévu pour le 15 décembre 2023 sur la fusée porteuse Angara-A5 depuis le cosmodrome de Vostochny.

En 2024, un vol sans pilote est prévu, et en 2025, un vol spatial habité vers la Station spatiale internationale.

Energuya fabrique les deux premiers prototypes du vaisseau spatial Orël: le premier sera une maquette grandeur nature à tester lors du premier lancement de l'Angara-A5 en 2023, et le second - un vaisseau spatial réutilisable à part entière (10 vols) pour les essais en vol et l'exploitation ultérieure.

Source: RIA Novosti; crédits photographiques et d'illustration: Roscosmos

Un schéma de principe du système de parachutes devant équiper le vaisseau Orël datant de 2015.

Un schéma de principe du système de parachutes devant équiper le vaisseau Orël datant de 2015.

Le vaisseau Orël.

Le vaisseau Orël. Illustration d'artiste.